JonOne artiste du street art et art urbain

JonOne : street art à toute allure

John Perello, alias JonOne, est né à New York, en 1963.

Dès l’adolescence, il montre une attirance pour l’art urbain et commence à taguer les rues de Harlem, ornant les wagons du métro et les murs de ses lettrages et de son blaze : « Jon156 ». Et si le « Jon » s’est transformé, par la suite, en « JonOne », le « 156 » continue d’être la référence de son crew.

Le métro revêt un intérêt particulier pour ce jeune artiste street art, qui déclare : « Le métro c’est un musée qui traverse la ville ».

Ce sont d’ailleurs les graffs découverts fusant sur les rails qui l’ont influencé dans son travail street art des débuts. JonOne aime cette idée de marquer la ville d’une trainée colorée.

De la rue au monde de l’art :

Sa rencontre avec l’artiste street art A-One, ami de Basquiat, dans les années 1980, va permettre à Jonone d’affirmer son statut d’artiste.

A-One va ouvrir Jonone à l’univers de l’art, le poussant à visiter des expositions et à s’ouvrir sur le monde ; il va le pousser à considérer son travail comme une véritable création artistique.

Dès lors, Jonone va prendre son travail au sérieux et va commencer à affirmer ses techniques, entre lettrages et graffiti, écritures répétées, coulures et usage de l’aérosol.

JonOne : artiste street art entre deux continents

JonOne arrive à Paris en 1987, ville qu’il va sillonner, en compagnie des pionniers du street art français, laissant son blaze dans les rues de la capitale française.

Au début des années 1990, il installe son atelier dans l’Hôpital éphémère, un squat établi dans l’ancien hôpital Bretonneau et reconverti en ateliers d’artistes contemporains et d’artistes street art.

JonOne va y développer son « freestyle », caractérisé par la couleur, les formes, un geste dynamique et une liberté sans borne.

Il multiplie les œuvres street art sur toile. Sa découverte par la créatrice agnès b., qui lui achète deux toiles, marque le début de son succès.

JonOne : street art à l’échelle mondiale

Par la suite, Jonone va multiplier les expositions partout dans le monde, de Paris à New York, en passant par Berlin, Hong Kong ou Tokyo.

Ses œuvres street art vont atteindre des prix records en salle de ventes, et sa cote ne fait depuis que croître.

Collectionneurs de street art et institutions d’art contemporain, tous veulent une œuvre de cet artiste d’art urbain qui compte aujourd’hui parmi les plus célèbres figures du street art.

JonOne sur SAO :

Retrouvez toutes les éditions limitées street art (sérigraphie) et les livres d’artiste de JonOne sur la galerie d’art en ligne SAO.

Pour tout complément d’information, n’hésitez pas à nous contacter.